Les langues dans la vie. Hommage à Tullio De Mauro

Marc Arabyan, Jean-Paul Bronckart et Pierre Escudé (dir.), Les langues dans la vie. Hommage à Tullio De Mauro, Limoges, Lambert-Lucas (Linguistique et sociolinguistique), 2020, 376 pages, ISBN 978-2-35935-278-8, € 25,00
Notice de l’Éditeur

Le volume collectif Les langues dans la vie. Hommage à Tullio De Mauro dirigé par Marc Arabyan, Jean-Paul Bronckart et Pierre Escudé vient de paraître chez les Éditions Lambert-Lucas.

Tullio De Mauro (1932-2017) a été l’un des grands intellectuels européens de sa génération. Cet ouvrage lui rend hommage en mettant en évidence la richesse de son œuvre scientifique et de son action publique.

Ses recherches ont d’abord porté sur la question de la signification avec un travail sollicitant, outre la philosophie du langage depuis Aristote jusqu’à Wittgenstein, la linguistique de ses maîtres italiens et celle de Saussure. Ce qui l’a amené à traduire le Cours de linguistique générale en italien en y joignant un appareil de notes désormais indispensable à la compréhension du linguiste genevois.

Intéressé depuis l’enfance par la diversité des langues parlées en Italie, il publie en 1963 Storia linguistica dell’Italia unita, suivi en 2014 – soit un demi-siècle plus tard – de Storia linguistica dell’Italia reppublicana, œuvres exceptionnelles d’ampleur et de précision, régulièrement rééditées, dans lequelles Tullio De Mauro observe les situations linguistiques des Italiens et met en valeur la diversité langagière d’un pays où les dialectes sont toujours largement présents. Nul ne peut être disjoint, dit-il, des langues qui le construisent, et le plurilinguisme doit être défendu contre l’imposition d’une langue d’État unique.

Ces orientations ont conduit De Mauro à intervenir sur les terrains de l’enseignement et de la politique linguistique. Ministre de la Pubblica istruzione en 2000, il a promu l’educazione linguistica democratica qu’il avait contribué à élaborer dès 1975. Il n’a cessé ensuite de s’engager pour la reconnaissance du plurilinguisme, d’œuvrer pour la création de moyens didactiques adaptés aux illettrés et aux migrants, de militer en faveur de démarches d’enseignement respectueuses des langues d’origine des allophones.

Au plan théorique comme aux plans éducatifs, sociaux et politiques, l’œuvre de ce maître reste d’une brûlante actualité.

Le volume comprend les contributions de Jean-Claude Beacco, Marie-José Béguelin, Gabriel Bergounioux, Valentina Bisconti, Philippe Blanchet, Elisabetta Bonvino, Jean-Paul Bronckart, Elisabetta Carpitelli, Giuseppe Cosenza, Maddalena De Carlo, Marina De Palo, Pierre Escudé, Silvana Ferreri De Mauro, Claire Forel, Daniele Gambarara, Stefano Gensini, Henri Giordan, François Jacquesson, Paola Pietrandrea, Raffaele Simone.

La table des matières est consultable sur le site de l’Éditeur.

publié par giuseppe d'ottavi in Parutions

ICHoLS XV reporté

Après avoir consulté les hôtes des précédents ICHoLS, les Présidents des sociétés savantes affiliées et les Universités impliquées, le Comité d’organisation central vient de nous communiquer que ICHoLS XV a été reporté, à cause de la crise pandémique à laquelle nous assistons en ces jours.

Il n’y aura pas de nouveaux Appels à contribution, mais de nouvelles dates : ICHoLS XV aura lieu entre 23 et 27 Aout 2021. Cela concerne l’Atelier organisé par le Cercle aussi, qui reste donc figé tel quel.

publié par giuseppe d'ottavi in Événements